Un jour, je ne serai plus là. Un jour, la terre ne portera plus mes pas.

La tendresse et la douceur d’aimer ne flotteront plus dans mon sillage.

Il n’y aura plus de matins qui m’ouvriront un monde de curiosité.

Le parfum des fleurs emportera dans le vent le souvenir de mes pensées.

J’aurais englouti la passion qui dévorait mon cœur et mon âme.

Le monde s’éveillera et je ne serai plus là pour le regarder ouvrir les yeux.

Je n’entendrai plus son chant ni ses sanglots, ni aucune note de musique.

Ma main ne tiendra plus la plume des souvenirs passés et à venir.

Lorsque le vide et le silence auront éteint le son de ma voix,

Est-ce que tu te souviendras encore de moi ?

 

016-copie-2.JPG

Retour à l'accueil