dessindelacitadelle.JPGSisteron (Segustero), ville plusieurs fois millénaires chargée d’histoire, dénombre des éléments architecturaux qui composent la trame urbaine de la ville. Le visiteur qui la découvre n’a pas toujours le réflexe de déambuler dans le centre historique. De même, les habitants qui la parcourent et la traversent chaque jour, n’ont pas une idée précise de cette richesse.


Sisteron telle une acropole grecque, qui outre la Citadelle et l’ancienne Cathédrale Notre-Dame des Pommiers, possède un patrimoine architectural méritant une attention toute particulière. Nous pensons en particulier aux portes et tours vestiges de l’enceinte du XIVe siècle, aux édifices religieux, aux andrones, au site de la Baume rattaché à Sisteron en 1445 qui avec entre autres, le cloître Saint-Dominique, démontre que Sisteron est une ville d’histoire.


Le patrimoine est surtout un héritage dans lequel on peut se reconnaître. Il apparaît comme un bien reçu et à transmettre, il matérialise un passé à sauvegarder pour le présent et l’avenir. Le patrimoine est avant tout une référence au passé. Si le patrimoine est bien, toujours, ce qui nous échoit, il présente maintenant les visages les plus divers : patrimoine architectural ou naturel, patrimoine écrit, patrimoine ethnologique.


Le patrimoine à Sisteron ne doit pas être considéré comme une charge, mais bien comme une chance d’attractivité de la ville. Sisteron c’est un ensemble de patrimoines différents : des Monuments historiques immeubles et objets, des sites paysagers, des demeures seigneuriales, des andrones, des lavoirs, des oratoires, des savoir-faire, des personnages ayant marqué l’histoire de la ville, etc.


Après avoir consulté un certain nombre de personnes dont des universitaires, des acteurs institutionnels, des sisteronais, des individualités sensibles au patrimoine, nous avons le plaisir de vous annoncer la création, ce samedi 10 septembre 2011, du Comité d'Histoire et du Patrimoine de Sisteron.


Notre ambition dans cette démarche est non pas d’être une structure de plus, mais d’être un ensemble d’acteurs qui regroupe des passionnés de Sisteron, d’histoire et de Patrimoine dans le seul but de valoriser l’histoire de cette ville. Il aura pour objectifs de sensibiliser les acteurs (élus, habitants, visiteurs, enfants), de proposer des actions de sauvegarde, d’animer le centre historique (visites, conférences, publications). Compte tenu de la richesse du patrimoine présent dans un plus large territoire nous pourrons ponctuellement y intervenir. Je pense notamment aux sites de Saint-Geniez, de la Vallée du Jabron et de la Vallée du Sasse.
 

 Nous lançons donc un appel à toutes les personnes qui désirent s’impliquer auprès de nous dans la mise en oeuvre de cette belle ambition pour notre ville et son patrimoine. Nous rappelons que le patrimoine est un bien commun de la nation, à la fois témoignage de son histoire, de son identité et référence de notre mémoire. Ce Comité aura dans un premier temps une configuration informelle afin d’en faciliter le fonctionnement et la lisibilité. Ces sujets et débats seront accessibles à tous et les suggestions seront les bienvenues.


C’est un programme ambitieux qui nous attend, mais l’histoire de cette ville mérite que l’on s'y attarde et que l’on permette aux générations futures de poursuivre ce travail de mémoire collective.

 

Patrice Isnard, Défricheur de patrimoine, Gardeur de mémoire

Retour à l'accueil