027-copie-1.JPG

 

 

L’émotion, l’espace de quelques secondes, durant un instant… laisse-toi porter par l’émotion de vivre… Les secondes se sont arrêtées sur un regard lointain, des cils qui se baissent et voilent les pensées glacées, les pensées brûlantes, sur une blessure pansée… 

 

L’émotion berce ton âme la plus intense et te prend dans ses bras comme l’enfant que tu es depuis ta naissance et que tu seras encore après ta mort. L’innocence de ton esprit ne se tarit pas comme la source que l’on détourne, mais comme la source que l’on détruit. L’émotion chante à tes oreilles et si tu ne l’entends pas, tu ne peux pas écouter l’autre… L’émotion apaise le chagrin, mais le chagrin pèse l’émotion au creux de sa main qu’il referme pour l’emprisonner.

 

Le souffle du vent a séché tes larmes de pluie et caressé ta joue. Le battement des ailes des oiseaux accompagne celui de ton cœur qui leur sourit, ému…

Retour à l'accueil