J’ai rêvé d’une ville en fleurs.

J’ai imaginé durant des heures.

 

J’ai rêvé de couleurs tendres.

J’ai imaginé d’entreprendre.

 

J’ai rêvé de ton doux sourire.

J’ai imaginé que tu allais guérir.

 

J’ai rêvé de couleurs irréelles.

J’ai imaginé des arcs en ciel.

 

Lorsque les rêves meurent,

Et qu’on ne lit plus les rimeurs ;

 

Lorsque disparaît l’imagination,

Apparaît alors la renonciation.

 

Lorsque les yeux soupirent,

Où s'envolent les sourires ?

 

111.JPG

Retour à l'accueil