La vie te semble lourde et tu la traînes dans tes bagages.

Pour être heureux, on dit qu’il n’y a pas d’âge.

Et tu marmonnes : Mais alors, qu’est-ce que j’attends ?

Tu as envie de la croquer à pleines dents.

Tu voudrais la modeler, la sculpter, l’aimer.

Elle ne veut pas que tu puisses la déformer.

Elle est sauvage au caractère indomptable.

Et ce que tu ressens est insupportable.

J’ai envie d’être moi, je ne veux pas être

Comme ceux qui font semblant et vont paraître.

Alors, agacé, tu trépignes et te rebelles.

Mais regarde, c’est si simple, la vie est belle !

 

022.JPG

Retour à l'accueil