002.JPG

 

 

 

Le vide s’empare de l’esprit et le cœur ne sait plus où regarder. Le vertige s’est emparé de lui.

L’incommensurable l’a serré contre lui, si fort ! Qu’il a failli s’y perdre. Il a déroulé un fil d’argent, le fil qu’Ariane lui a donné par Amour pour qu’il lui revienne toujours. C’est l’un de ses cheveux qu’elle a arraché pour lui plaire et qu’il n’oublie pas le lien qui les rapproche.

Le baiser qui a scellé ses mots avant de partir ne l’a pas laissé lui dire « au revoir ». Car ils savaient tous les deux que c’était un adieu.

Les corps qui soupirent sont encore bien heureux car parfois, le néant s’empare de ceux dont le cœur a été dévoré un soir de chagrin, alors qu’ils n’y prenaient garde…

Retour à l'accueil