La douceur d’une maman

Pendant un court instant

La serrer sur son cœur

Elle qui  ne compte pas les heures

Lui tendre un paquet au ruban

Maladroitement attaché

Avec les doigts tâchés

Sur les mains d’enfant

Petite mère et grande Reine

Qui sait écouter les peines

Des princes et princesses

Qu’elle a bercé sans cesse

Retour à l'accueil