Il l’a invité à danser en lui tendant les bras. Elle ne l’avait pas remarqué, il lui a fallu l’interpeler. Lorsqu’elle s’est retournée vers lui, il a vu son sourire étrange et son regard sombre et brûlant s’arrêter sur lui. Il lui tendait toujours les bras. Elle l’a pris par la main et leurs pas se sont accordés doucement. Puis ont pris de l’assurance. Lorsque la musique est arrivée à la fin, la Mort a coupé le fil qui le retenait à la vie. Il a poussé un soupir de soulagement et s’est affaissé comme une marionnette désarticulée.

La dernière danse
Retour à l'accueil