J’ai déposé un mot très doux sur vos oreillers lorsque je faisais les lits chaque matin. Il a mijoté au fond des petits plats que je vous ai faits tous les jours. Il était collé à la semelle du fer à repasser qui lissait le linge et le parfumait. Ma voix l’a chanté en berceuse.

 

 Je l’ai écrit dans les cartes postales expédiées durant les vacances, et il était enrubanné avec les papiers colorés des présents que j’ai offerts.

 

Ma vie en a distribué à chaque instant lorsque j’ai relevé celui qui tombait ou celle qui pleurait de douleur. Mes mains l’ont donné même lorsque mon cœur dans sa faiblesse a voulu le retenir, même en faisant face aux affronts… « Amour. »

 

 

Amour
Retour à l'accueil