Une silhouette fragile

Son corps s’affaisse sous le poids d’une vie remplie. Elle marche d’un pas rapide et son visage est penché vers le sol. Elle tient à la main un cabas. Sa petite taille et la courbe de sa silhouette lui donne un aspect fragile, si fragile ! Son passé a écrit des lignes sur ses traits. Il a tracé dans sa chair le roman d’une histoire qu’elle raconte peut-être à ses petits enfants. Ou à ses amis. Ou qu’elle tait parce qu’elle n’aime pas raconter. Ou bien encore qu’elle tait parce qu’elle préfère écouter les autres. Elle semble effacée et absorbée dans ses pensées…

Soudain, elle se rend compte de ma présence. Elle sort de ses pensées sans pour autant ralentir son pas pressé. Nos regards se sont croisés. Et un sourire immense, lumineux et magnifique a éclairé tout ce qui était à proximité de cette petite dame ! Elle est devenue merveilleusement belle. J’en ai ressenti une profonde émotion et à mon tour, je lui ai souri. Parce qu’il est impossible de ne pas lui sourire…

Retour à l'accueil